Que faire lorsque ma voiture est volée ?

feu rouge croisement route

J’étais pourtant certain de l’avoir garée par là ?

Le scénario est à peu près toujours le même : avant, elle était là. Maintenant elle n’est plus là.

On ne vous aurait pas volé votre voiture, quand même ? Malheureusement, ce sont des choses qui arrivent, et dans ces cas-là on a tendance à perdre son sang-froid. Restez avec nous, et passons en revue les actions à réaliser immédiatement.

wilov: devis d'assurance auto

Sommaire

Avant de paniquer : vous étiez garé sur une place autorisée ?

Commençons par une petite piqûre de rappel concernant le code de la route.

En règle générale, l’arrêt en agglomération doit se faire sur des emplacements prévus à cet effet comme une chaussée, le long du trottoir ou sur l’accotement s’il n’ y a pas de trottoir.
Attention, l’arrêt ou le stationnement à cheval sont strictement interdits (sauf signalisation autorisant la chose).

Le trottoir est bien entendu réservé aux piétons, chiens etc…

Il est interdit de rouler, s’arrêter, stationner sur une bande cyclable et il est interdit de poser une roue sur le trottoir sauf si votre véhicule est une… poussette.

En agglomération, dans les rues à double sens de circulation, obligation de stationner et de s’arrêter à droite, c’est à dire dans le sens de la marche. Vous pouvez garer votre véhicule à gauche uniquement dans les rues à sens unique. Hors agglomération, stationnement à gauche sauf en absence de trottoir, ou si un véhicule dépasse sur la chaussée, et qu’il n’y a pas de signalisation l’interdisant explicitement.

Pour vous épargner un long paragraphe sur le code de la route, voici la liste des infractions au stationnement:

  • Dans un virage / intersection et dans une côte
  • Passage à niveau , sur les rails, dans la voie de bus, trottoirs, pistes cyclables, bande d’arrêt d’urgence
  • Ponts / passages souterrains, tunnel, bandes d’arrêt d’urgence, bords de chaussés
  • Devant un feu, panneau, double file sur des places handicapés – ambulance, livraison
  • Devant une sortie ou entrée privée, une porte de maison

Bon, c’est sûr, votre voiture a été volée

Apres avoir fait les 100 pas chez vous en vous mordant les doigts, il faut maintenant faire les démarches nécessaires pour déclarer le vol de votre voiture. Attention il faut avoir fait le nécessaire dans les 24 heures… pas de panique, voici les démarches à suivre.

Déclarer le vol à la police

Il faut faire un dépôt de plainte auprès de votre commissariat de police ou à la gendarmerie la plus proche du lieu du vol dans les 24 heures. Afin de procéder aux recherches, vous devez vous munir du reçu de votre déclaration, car en cas d’accident vous serez totalement responsable.

Le véhicule déclaré volé est enregistré dans le système d’immatriculation des véhicules (SIV).
Si une personne cherche à refaire une immatriculation ou une nouvelle carte grise sur votre véhicule, les opérations seront bloquées.
Si par chance votre véhicule est retrouvé, les forces de l’ordre mettent à jour le SIV et vous pouvez de nouveau circuler librement.

S’il y a des objets de valeur dans la voiture il faut vous munir d’une liste des objets dérobés et prouver leur existence en fournissant le maximum de factures d’achat. Attention à ne pas faire de fraude car une mauvaise déclaration peut vous coûter 6 mois de prison et 7500 euros d’amende.

Dès que le dépôt de plainte est finalisé, il faut maintenant vous rendre à la préfecture dans les 24h suivant le vol (ou sa constatation) afin de faire opposition au service des cartes grises. Cette déclaration est aussi très utile si le voleur se fait flasher à 200 km/h avec votre véhicule !

Déclarer le vol à votre assureur

Il faut faire la déclaration dans les 2 jours ouvrés. Au delà de ces 2 jours ouvrés, votre société d’assurance peut refuser de vous rembourser.

Il est préférable d’envoyer votre déclaration par courrier avec accusé de réception à votre assureur. Il faut stipuler dans le courrier vos coordonnées , le numéro de votre contrat d’assurance , les circonstances du sinistre ,une description des dommages, joindre une copie de la carte grise et le dépôt de plainte .

La déclaration à l’assurance permet de dégager votre responsabilité en cas d’accident ou d’endommagement des biens causé par le voleur.

Pour le vol du véhicule il y aura bien sûr une indemnisation de celui-ci. En règle générale, le montant de l’indemnisation est égal à la « valeur de remplacement » du véhicule c’est à dire à sa cotation à l’argus au moment du sinistre.
On déduit également la franchise qui peut être plus ou moins élevée suivant le type de contrat. Le remboursement sur la base du prix d’achat du véhicule est possible si vous avez pris l’option valeur à neuf ou valeur à l’achat.
Le montant de l’indemnisation est proposé par l’assurance à partir du compte-rendu formulé par un expert qu’elle a mandaté. En cas de désaccord, l’assuré est libre de faire réaliser à ses frais une contre-expertise. Un troisième expert, le cas échéant, peut ensuite intervenir aux fins d’arbitrage entre les deux parties : il sera alors rémunéré conjointement par l’assureur et l’assuré.

Plusieurs indemnisations sont possibles suivant les différents cas :

– Lorsque le véhicule n’est pas retrouvé : il n’y a pas d’indemnisation avant le délai des 30 jours car il y a une probabilité que les forces de l’ordre retrouvent le véhicule volé. Si les recherches n’aboutissent à rien, le remboursement du préjudice peut être mis en place en fonction du montant prévu dans le contrat. Il faudra remettre à l’assureur les clés du véhicule, factures et la carte grise.

– Lorsque le véhicule est retrouvé avant 30 jours : suivant les termes du contrat l’assureur indemnise au moins les dégâts sur le véhicule ainsi que les éventuels frais liés à la récupération du véhicule. En revanche si le véhicule est déclaré non roulant, le véhicule n’appartient plus au client. L’indemnisation restera la même que pour un véhicule non retrouvé.

– Lorsque le véhicule est retrouvé après 30 jours : l’indemnisation est déjà versée à l’assuré donc il a 2 choix possibles. Soit il décide de récupérer le véhicule, donc dans ce cas il doit rembourser le versement reçu à son assurance, soit il cède son véhicule à l’assureur car celui ci à déjà racheté un nouveau véhicule.

Vous savez maintenant comment éviter les pièges du stationnement et faire face au vol de votre voiture… en toute sérénité.

 

                                                                                                                                                                                  Elodie

 

                                                                                                                                                                                                      

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s